Tendinite du cheval, qu'est-ce que c'est et que faire?

Traitement de la tendinite chez le cheval avec les sangsues médicinales


Le tendon est le prolongement du muscle jusqu’à un os. Contrairement aux muscles, celui-ci n’a pas la capacité de s'adapter à l'effort. De par sa composition, il peut-être plus facilement sujet à lésions ou inflammations que le muscles sur l’effort.


La tendinite chez le cheval, c’est quoi ?

Plus généralement, on retrouve deux types :


- Inflammation des fibres tendineuses

- Lésion dans les fibres tendineuses


La tendinite du fléchisseur superficiel connues pour arriver sans avertir et le plus souvent lors d’un effort intense provoquer une forme de claquage. Elle est facilement reconnaissable par sa forme de banane comme dans la photo ci-dessous. On peut y constater une différence significative entre les deux membres. La tendinite du fléchisseur profond est plus souvent associée à un problème chronique et ses symptômes sont moins évidents à reconnaître.

Il s’agit là de deux types de tendinites rencontrées couramment. Le cheval possédant de nombreux tendons, d'autres types de tendinopathies sont également possibles.




Pourquoi mon cheval à une tendinite ?

La cause peut être variée :

- Qualité des sols

- Surentraînement ou sursollicitation

- Ferrure ou parage non adapté

- Problèmes d’aplombs

- Surpoids du cheval

- L’âge du cheval

La tendinopathie du cheval est souvent le résultat de prédispositions liées à la conformation du cheval et/ou à l’accumulation de fatigue physique. Certaines tendinites, sont plus particulièrement liées à un problème dégénératif.


Comment se diagnostique une tendinite chez le cheval ?

- Examen clinique en 3 phases: Observation, palpation, locomotion - Anesthésie tronculaire - Echographie - Radiographie -IRM Ces différents moyens, vont permettre de déterminer exactement la pathologie dont souffre votre cheval ainsi que connaître exactement la zone touchée.Ces données, vont pouvoir donner les indications nécessaires à un traitement efficace destiné à votre cheval.


Parfois l’examen palpatoire, réserve de grande surprise:


Trop souvent, on me dit que l'échographie avant la reprise n'est pas nécessaire car on voit bien que le cheval est guéri. Une récente expérience nous a encore prouvé le contraire!


Récemment, été confrontée au cas d’une jument ayant une lésion tendineuse atypique. Durant 3 mois, celle-ci à suivi un traitement et un protocole vétérinaire classique, de l’extérieur le tendon semblait rétabli et plus aucune douleur ne semblait présente. Par acquis de conscience, la propriétaire a effectué une échographie pour confirmer le bon rétablissement du tendon avant de le début toute forme de la réhabilitation de sa jument. Verdict, la lésion tendineuse n’avant absolument pas cicatrisé !! Comme si celle-ci datait d'hier. Sans l’échographie, cette jument aurait repris le travail et la lésion se serait fortement aggravée et aurait causé d’énorme dégâts pouvant aller jusqu’à remettre en question la carrière et la mobilité au quotidien de la jument.

Ce cas, nous prouve qu’une fois de plus qu’un suivi sérieux est nécessaire dans la santé du cheval. Dans le cadre de la tendinite, un suivi échographique lorsque l'événement arrive ainsi qu'avant une quelconque reprise est impératif! Cela à évidement un coût, mais finalement cela s’avère être des économies si cela peut permettre de traiter plus efficacement votre cheval et lui permettre de s'en sortir sans séquelle et relativement rapidement.


Pourquoi agir rapidement lors d’une tendinite ?

Que ce soit une inflammation ou une lésion, les fibres du tendon sont mises à rude épreuve. Il est important de réduire rapidement : - L’inflammation, car celle-ci va faire des dégâts en plus de provoquer douleur et inconfort chez votre cheval cela peut devenir irréversible. - L’hématome, lorsqu’il est présent, celui-ci empêche la cicatrisation des fibres. - La douleur, pour apporter du confort à votre cheval. - Le mouvement de votre cheval, durant pour plusieurs semaines afin d’éviter un aggravation et permettre la cicatrisation et la réémission de la zone lésée .


Quels sont les moyens disponibles pour soigner la tendinite chez le cheval?

Traditionnellement, pour soigner les tendinites du cheval, on applique du froid dans un premier temps. Puis, un traitement vésicatoire pour stimuler la cicatrisation durant plusieurs semaines. Cette période est généralement accompagnés d’anti-inflammatoires et de restriction de la mobilité. Il est aussi possible de faire des injections de PRP ou de moelle osseuse.


Généralement, on considère qu'il il faut entre 3 et 15 mois pour en venir à bout d'une tendinopathie avec un protocole de reprise bien précis qui suit le traitement initial.


Lorsque l'ont décide de pratiquer un traitement avec les sangsues médicinales dans le cadre d'une tendinite chez le cheval, le déroulement est un peu différent:


Il faut savoir que leur salive qui contient très impressionnant avec plus de 60 composants. En une seule pose, les sangsues vont notamment: - Administrer des anti-inflammatoires puissant directement sur la zone - Résorber rapidement l’hématome intra-tendineux (lorsqu'il y en a un) - Activer de la circulation sanguine et la cicatrisation


Sur la photo ci-dessus, on peut facilement voir une belle évolution en 3 jours seulement. Visuellement, un membre plus sec et mieux dessiné. A l’intérieur, la salive des sangsues continue de faire son travail..


Le travail des sangsues sur la tendinite du cheval en quelques chiffres:


Le laboratoire leech lab, a mené une étude qui a démontré que:

- 91% des chevaux traités pour une tendinite du fléchisseur ont montré une résorption complète de l’hématome ainsi qu'une cicatrisation et un réalignement des fibres sous 8 semaines.

- 93% des chevaux traités n'ont eut qu'une seule séance - 2/3 des chevaux ont repris la compétition dans l'année qui a suivi le traitement

- Pour 70% des chevaux, le retour à la compétition s'est effectué après 171 jours (moins de 6 mois) avec une seule séance d'hirudothérapie équine.

- Avec un contrôle échographique et un protocole de reprise adapté (qui vous sera fourni), vous détenez toutes les clés pour un retour à la normal des plus favorable de votre cheval.


Peut-on appliquer un soin après une séance avec les sangsues médicinales?


Il est important de patienter un peu. Il faut tout d'abord attendre que la cicatrisation de la peau soit complète. De plus, il faut également que l'échographie des 8 semaine ai été effectuée et que son résultat soit positif. En effet, de nombreux produits ont un effet contraire à celui qui est recherché lors des séances d'hirudothérapie équine. Le plus simple, est de parler avec votre praticien(ne) pour qu'il (elle) vous conseille le produit le plus adapté pour un soutien optimal dans la reprise de votre cheval.


Cette thérapie est disponible dans toute la suisse romande ainsi que dans le canton de Berne. Pour d'autres cantons, n'hésitez pas à me contacter. Je me ferais un plaisir de vous répondre afin de trouver la solution qui vous convient.

Contact:

Cindy Wohlwend

Route de la Paix 18

1315 La Sarraz

VD/Suisse

079/798.56.51

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon